Fashion in the 1990s was defined by a return to minimalist fashion, in contrast to the more elaborate and flashy trends of the 1980s. One notable shift was the mainstream adoption of tattoos, body piercings aside from ear piercing and to a much lesser extent, other forms of body modification such as branding. Due to increased availability of the Internet and satellite television outside the United States, plus the reduction of import tariffs under NAFTA, fashion became more globalized and homogeneous in the late 1990s and early 2000s.

Property Value
dbo:abstract
  • Fashion in the 1990s was defined by a return to minimalist fashion, in contrast to the more elaborate and flashy trends of the 1980s. One notable shift was the mainstream adoption of tattoos, body piercings aside from ear piercing and to a much lesser extent, other forms of body modification such as branding. In the early 1990s, several late 1980s fashions remained very stylish among both sexes. However, the popularity of grunge and alternative rock music helped bring the simple, unkempt grunge look to the mainstream by 1992. The anti-conformist approach to fashion led to the popularization of the casual chic look that included T-shirts, jeans, hoodies, and sneakers, a trend which continued into the 2000s. Additionally, fashion trends throughout the decade recycled styles from previous decades, notably the 1950s, 1960s and 1970s. Due to increased availability of the Internet and satellite television outside the United States, plus the reduction of import tariffs under NAFTA, fashion became more globalized and homogeneous in the late 1990s and early 2000s. (en)
  • Dans les années 1990, la mode change profondément, laissant les tendances des années 1980 disparaître. Mouvement majeur au tout début des années 1990, l'Antifashion apparaît alors comme un rejet du matérialisme des années 1980, avec ses « modernistes », « minimalistes » appelés à durer, ou « conceptuels » déjà instaurés lors de la précédente décennie. Ce mouvement aux multiples courants variés engendre le grunge dès le début de la décennie. L'« authenticité », émanant de l'écologie ou inspiré de modes ethniques, s'installe de façon durable ; elle entraînera une éphémère tendance « bohème » à l'aube de l'an 2000. À l'opposé, les maisons italiennes dynamisent la mode en introduisant des styles sophistiqués et colorés, et également la sexualité comme inspiration majeure de leur image. Leur succès durera toute cette période. En parallèle, le sportswear, apparu bien avant avec l'usage des vêtements de sport par la rue, est toujours présent avec des créations plus sophistiquées. Les créateurs voguent pour la plupart à travers ces tendances, passant de l'une à l'autre au cours des années, de telle sorte qu'il est impossible de retenir un unique nom, style ou courant de mode. De son côté, la haute couture parisienne, déjà en déclin depuis de nombreuses années malgré l'euphorie de la décennie précédente, subit des récessions économiques et la chute du nombre de clientes, ainsi que le renouveau du prêt-à-porter luxueux des italiens ou abordable par les américains. Les marques, jusque-là le plus souvent indépendantes, sont regroupées peu à peu dans de grands groupes de luxe tels LVMH, ou Pinault-Printemps-Redoute à la fin de la décennie. Le sac à main, source de revenus complémentaires, devient un élément primordial pour ces marques, au même titres que les lignes complémentaires de prêt-à-porter et accessoires. (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageID
  • 2945604 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 72456 (xsd:integer)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 985765445 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
dbp:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdfs:comment
  • Fashion in the 1990s was defined by a return to minimalist fashion, in contrast to the more elaborate and flashy trends of the 1980s. One notable shift was the mainstream adoption of tattoos, body piercings aside from ear piercing and to a much lesser extent, other forms of body modification such as branding. Due to increased availability of the Internet and satellite television outside the United States, plus the reduction of import tariffs under NAFTA, fashion became more globalized and homogeneous in the late 1990s and early 2000s. (en)
  • Dans les années 1990, la mode change profondément, laissant les tendances des années 1980 disparaître. Mouvement majeur au tout début des années 1990, l'Antifashion apparaît alors comme un rejet du matérialisme des années 1980, avec ses « modernistes », « minimalistes » appelés à durer, ou « conceptuels » déjà instaurés lors de la précédente décennie. Ce mouvement aux multiples courants variés engendre le grunge dès le début de la décennie. L'« authenticité », émanant de l'écologie ou inspiré de modes ethniques, s'installe de façon durable ; elle entraînera une éphémère tendance « bohème » à l'aube de l'an 2000. (fr)
rdfs:label
  • 1990s in fashion (en)
  • Années 1990 en mode (fr)
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of