About: Oujda Group

An Entity of Type: convention, from Named Graph: http://dbpedia.org, within Data Space: dbpedia.org

The Oujda group or Oujda clan was a gathering of military officers and politicians in Algeria, during its War of Independence (1954–62) and until approximately the 1970s.

Property Value
dbo:abstract
  • مجموعة وجدة أو جماعة وجدة كانت مجموعة من الضباط العسكريين والسياسيين في الجزائر، خلال ثورة التحرير الجزائرية (1954-1962) وحتى سبعينيات القرن العشرين تقريبًا. (ar)
  • Le clan d'Oujda, appelé parfois le « groupe de Tlemcen », est un groupe politico-militaire ayant opéré durant la guerre d'Algérie. Le clan s'est bâti sur la première communauté algérienne installée au Maroc depuis 1850, composé de la petite bourgeoisie, de propriétaires terriens, d'auxiliaires de l'administration marocaine ou d'étudiants et des cadres, tous encadrés par les combattants algériens de l'Armée de libération nationale (ALN), repliés derrière la frontière marocaine dès le début de l'insurrection de 1954. Ils sont plus organisés, lourdement armés et fortement politisés, Le clan dont les liens se sont noués en 1956 autour d'un tandem formé par le colonel Boussouf, chef du service de renseignements du MALG, et son adjoint le colonel Boumédiène, chef d'État-major général (EMG) de l'armée des frontières, secondé par quatre hommes : Kaïd Ahmed, Chérif Belkacem, Ahmed Medeghri et Abdelaziz Bouteflika, qui attendent leur heure et très opposés aux négociations de paix à Evian par peur d'en être exclus après l'indépendance du pays. Les rapports entre ces hommes demeureront très étroits pendant toute la suite de la guerre et longtemps après l'indépendance du pays, quand ils ont investi les plus hautes fonctions politiques de l’Algérie indépendante. La base arrière de l'EMG est implantée à Oujda, ville marocaine frontalière avec l'Ouest algérien. C’est ce qu'on appellera plus tard le « clan d'Oujda » et qui est à l'origine de l’assassinat d'Abane Ramdane au Maroc en 1957, la crise de l’été 1962, l'assassinat de plusieurs opposants politiques après l'indépendance et de la prise du pouvoir par les militaires de l'armée des frontières à sa tête le colonel Boumédiène. Ils remportent une offensive guerrière contre les maquisards des wilayas qui se sont opposés militairement aux hommes du clan durant la crise de l'été 1962. Pour les historiens, le coup de force militaire de l'armée des frontières à sa tête le colonel Boumédiène durant l'été 1962, c'est l'été de « l'indépendance confisquée » par le « clan d'Oujda » qui a scellé le destin politique et économique de l'Algérie post indépendante où l'armée occupe toujours une place centrale dans les décisions politiques depuis le coup d'État du 19 juin 1965, au terme duquel le président de la République Ahmed Ben Bella est renversé par le colonel Boumédiène qui devient le nouveau président de l'Algérie. Une partie des présidents successifs de l'Algérie qui ont gouverné le pays plus de dix années, sont issus de ce clan depuis le coup d'État du 19 juin 1965 (Houari Boumédiène et Abdelaziz Bouteflika). Le clan s'est effrité en 1979 après la mort du président Boumédiène, supplanté par un nouveau clan, le « clan de l'Est » dont les hommes qui le composent sont tous originaires du triangle géographique de la région de l'Est de l'Algérie : Biskra-Tébessa- Souk Ahras connu sous l'acronyme « BTS », où les villes de Khenchela et Batna sont sur-représentées. 20 ans après, le « clan d'Oujda » s'est imposé de nouveau dans tous les rouages du pouvoir après le retour d'Abdelaziz Bouteflika et son accession à la tête du pays en 1999. En 2019, celui ci est contraint à la démission par le Hirak. (fr)
  • El Clan de Uxda, también conocido como Clan d'Oujda​o grupo Tlemcen​, es un grupo político-militar formado por argelinos del Frente de Liberación Nacional (FLN)​ durante la guerra de Argelia. El clan se construyó sobre la primera comunidad argelina instalada en Marruecos desde 1850, compuesta por la pequeña burguesía, terratenientes, auxiliares de la administración marroquí o estudiantes y ejecutivos, todos supervisados por combatientes argelinos del Ejército de Liberación Nacional (ALN), replegado detrás de la frontera marroquí desde el inicio del levantamiento de 1954. (es)
  • The Oujda group or Oujda clan was a gathering of military officers and politicians in Algeria, during its War of Independence (1954–62) and until approximately the 1970s. (en)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageID
  • 9712053 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 4573 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 1020121945 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
dbp:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
gold:hypernym
rdf:type
rdfs:comment
  • مجموعة وجدة أو جماعة وجدة كانت مجموعة من الضباط العسكريين والسياسيين في الجزائر، خلال ثورة التحرير الجزائرية (1954-1962) وحتى سبعينيات القرن العشرين تقريبًا. (ar)
  • El Clan de Uxda, también conocido como Clan d'Oujda​o grupo Tlemcen​, es un grupo político-militar formado por argelinos del Frente de Liberación Nacional (FLN)​ durante la guerra de Argelia. El clan se construyó sobre la primera comunidad argelina instalada en Marruecos desde 1850, compuesta por la pequeña burguesía, terratenientes, auxiliares de la administración marroquí o estudiantes y ejecutivos, todos supervisados por combatientes argelinos del Ejército de Liberación Nacional (ALN), replegado detrás de la frontera marroquí desde el inicio del levantamiento de 1954. (es)
  • The Oujda group or Oujda clan was a gathering of military officers and politicians in Algeria, during its War of Independence (1954–62) and until approximately the 1970s. (en)
  • Le clan d'Oujda, appelé parfois le « groupe de Tlemcen », est un groupe politico-militaire ayant opéré durant la guerre d'Algérie. Le clan s'est bâti sur la première communauté algérienne installée au Maroc depuis 1850, composé de la petite bourgeoisie, de propriétaires terriens, d'auxiliaires de l'administration marocaine ou d'étudiants et des cadres, tous encadrés par les combattants algériens de l'Armée de libération nationale (ALN), repliés derrière la frontière marocaine dès le début de l'insurrection de 1954. Ils sont plus organisés, lourdement armés et fortement politisés, Le clan dont les liens se sont noués en 1956 autour d'un tandem formé par le colonel Boussouf, chef du service de renseignements du MALG, et son adjoint le colonel Boumédiène, chef d'État-major général (EMG) de l' (fr)
rdfs:label
  • مجموعة وجدة (ar)
  • Oujda Group (en)
  • Clan de Uxda (es)
  • Clan d'Oujda (fr)
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of
Powered by OpenLink Virtuoso    This material is Open Knowledge     W3C Semantic Web Technology     This material is Open Knowledge    Valid XHTML + RDFa
This content was extracted from Wikipedia and is licensed under the Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License