The language with the most native speakers in Taiwan is Taiwanese Hokkien spoken by about 70% of the population. Hokkien is a topolect of the varieties of Chinese originating in southern Fujian and is spoken by many overseas Chinese throughout Southeast Asia. Recently there has been a growing use of Taiwanese Hokkien in the broadcast media.

Property Value
dbo:abstract
  • El idioma con más hablantes nativos en Taiwán es el taiwanés hablado alrededor por el 70% de la población. El hokkien es un topolecto de las variedades del chino originarias en el sur de Fujian y es hablado por muchos de la diáspora china en todo el Sureste Asiático. Recientemente ha habido un uso creciente del taiwanés en los medios de comunicación. Los miembros del subgrupo chino hakka, concentrados en varios condados de Taiwán, a menudo hablan el chino hakka. Las lenguas formosanas son las lenguas étnicas de las tribus aborígenes de Taiwán, comprendiendo alrededor del 2% de la población de la isla. Es común para los hakka jóvenes y de mediana edad y para los aborígenes hablar chino mandarín y taiwanés que es superior, o a la exclusión de, sus lenguas étnicas. Las personas que emigraron de la China continental después de 1949 (12% de la población) en su mayoría hablan chino mandarín. El mandarín estándar es el idioma oficial y es casi universalmente hablado y entendido. Es el único medio de instrucción en las escuelas de Taiwán que has sido aprobado desde finales de 1940, después de la entrega de Taiwán al gobierno de la República de China en 1945. (es)
  • Hieronder staan vijf lijsten van talen in Taiwan. Taiwan kent 31 talen, inclusief belangrijke immigrantentalen, waarvan er vier zijn uitgestorven. (nl)
  • The language with the most native speakers in Taiwan is Taiwanese Hokkien spoken by about 70% of the population. Hokkien is a topolect of the varieties of Chinese originating in southern Fujian and is spoken by many overseas Chinese throughout Southeast Asia. Recently there has been a growing use of Taiwanese Hokkien in the broadcast media. Members of the Hakka Chinese subgroup, who are concentrated in several counties throughout Taiwan, often speak Hakka Chinese. The Formosan languages are the ethnic languages of the aboriginal tribes of Taiwan, comprising about 2% of the island's population. It's common for young and middle-aged Hakka and aboriginal people to speak Mandarin and Hokkien better than, or to the exclusion of, their ethnic languages. Persons who emigrated from mainland China after 1949 (12% of the population) mostly speak Mandarin Chinese. Standard Chinese is the official language and is almost universally spoken and understood. It has been the only officially sanctioned medium of instruction in schools in Taiwan since the late 1940s, following the handover of Taiwan to the government of the Republic of China in 1945. (en)
  • Le statut revendiqué de « République de Chine » à Taïwan a imposé le chinois mandarin comme langue officielle (sous le nom de 國語, guóyǔ, langue nationale), utilisant les sinogrammes traditionnels (contrairement à la Chine continentale qui les a simplifiés) et qui présente cependant un certain nombre de spécificités par rapport à celui pratiqué sur le continent (voir mandarin de Taïwan). C'est la langue maternelle des descendants des continentaux qui ont fui les communistes en 1949. Avec leurs descendants, ils constituent 14 % de la population. Celle-ci s'est imposée au 84 % de « Taïwanais de souche », descendants des premiers colons arrivés de la province de Fujian en Chine méridionale à partir du XVIIe siècle, qui ont refoulé l’ancien peuplement aborigène vers les hautes terres au centre de l’île. Les langues « traditionnelles » sont : * le holo, ou hoklo, parlé environ par 70 % de la population, dont certains parlent le « taïwanais » variante insulaire du minnan * Hakka (environ 14 % de la population), dont certains parlent le hakka (également une langue de la famille linguistique chinoise) * les langues austronésiennes des 14 communautés aborigènes qui représentent près de 500 000 personnes soit environ 2 % de la population (ce chiffre est sous-estimé car il ne comprend pas ceux qui pourraient se réclamer d’une identité pingpu - terme générique désignant les aborigènes des plaines - et dont le nombre s’éleverait à 400 000 individus). Certains de ces groupes sont présents sur l'île depuis au moins 6 000 ans. Ces groupes parlent les fameuses langues formosanes, réparties en trois sous-groupes : * atayalique ; * tsouique ; * païwanique. Les langues formosanes sont l'une des deux grandes familles des langues austronésiennes, l'autre étant formée par les langues malayo-polynésiennes parlées de Madagascar à l’île de Pâques.Taïwan représente donc un inestimable conservatoire linguistique, et sans guère de doute le territoire souche d'où auraient émigré les ancêtres des peuples du Pacifique.Une seule ethnie, les Da'o (Yami) de l’île des Orchidées, serait arrivée plus tardivement des Philippines il y a 1 000 ans environ et parle donc une langue malayo-polynésienne. Les nouveaux immigrants, de plus en plus nombreux, apportent avec eux des langues d'Asie du Sud-Est, entre autres. Parmi les personnes assez âgées pour avoir connu le gouvernorat japonais, nombreuses sont celles qui parlent le japonais couramment. Enfin, l'anglais est très répandu : langue universitaire, il est également couramment utilisé dans le domaine du tourisme. L'anglais est aussi la langue commerciale de l'APEC et de l'ASEAN, et est connue par les plus jeunes instruits et éduqués, ainsi que par une partie de l'élite. Les données du recensement de 2010 indiquent que l'utilisation à la maison du chinois est en progression constante sur toute l'île au détriment de toutes les autres langues du pays. (fr)
  • 臺灣語言列表列出臺灣曾經出現或現在使用的語言,或語言替代之符號工具、如凸字和手語等。 附有†記號者為已消亡語言。另外,台灣對於方言保護相關活動為台灣方言保護。 (zh)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 5527901 (xsd:integer)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 739210482 (xsd:integer)
dbp:bot
  • medic
dbp:country
  • Taiwan
dbp:date
  • September 2016
dbp:foreign
dbp:imageSize
  • 300 (xsd:integer)
dbp:indigenous
dbp:official
dbp:sign
dbp:vernacular
dct:subject
http://purl.org/linguistics/gold/hypernym
rdf:type
rdfs:comment
  • Hieronder staan vijf lijsten van talen in Taiwan. Taiwan kent 31 talen, inclusief belangrijke immigrantentalen, waarvan er vier zijn uitgestorven. (nl)
  • 臺灣語言列表列出臺灣曾經出現或現在使用的語言,或語言替代之符號工具、如凸字和手語等。 附有†記號者為已消亡語言。另外,台灣對於方言保護相關活動為台灣方言保護。 (zh)
  • The language with the most native speakers in Taiwan is Taiwanese Hokkien spoken by about 70% of the population. Hokkien is a topolect of the varieties of Chinese originating in southern Fujian and is spoken by many overseas Chinese throughout Southeast Asia. Recently there has been a growing use of Taiwanese Hokkien in the broadcast media. (en)
  • El idioma con más hablantes nativos en Taiwán es el taiwanés hablado alrededor por el 70% de la población. El hokkien es un topolecto de las variedades del chino originarias en el sur de Fujian y es hablado por muchos de la diáspora china en todo el Sureste Asiático. Recientemente ha habido un uso creciente del taiwanés en los medios de comunicación. (es)
  • Le statut revendiqué de « République de Chine » à Taïwan a imposé le chinois mandarin comme langue officielle (sous le nom de 國語, guóyǔ, langue nationale), utilisant les sinogrammes traditionnels (contrairement à la Chine continentale qui les a simplifiés) et qui présente cependant un certain nombre de spécificités par rapport à celui pratiqué sur le continent (voir mandarin de Taïwan). C'est la langue maternelle des descendants des continentaux qui ont fui les communistes en 1949. Avec leurs descendants, ils constituent 14 % de la population. (fr)
rdfs:label
  • Languages of Taiwan (en)
  • Idiomas de Taiwán (es)
  • Langues à Taïwan (fr)
  • Lijst van talen in Taiwan (nl)
  • 臺灣語言列表 (zh)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:language of
is dbo:wikiPageRedirects of
is rdfs:seeAlso of
is owl:differentFrom of
is foaf:primaryTopic of