Bahya ben Joseph ibn Paquda (also: Pakuda, Bakuda, Hebrew: בחיי אבן פקודה, Arabic: بهية بن باكودا‎‎) was a Jewish philosopher and rabbi who lived at Zaragoza, Al-Andalus (now Spain) in the first half of the eleventh century. He is often referred to as Rabbeinu Bachya.

Property Value
dbo:abstract
  • Bahya ben Joseph ibn Paquda (also: Pakuda, Bakuda, Hebrew: בחיי אבן פקודה, Arabic: بهية بن باكودا‎‎) was a Jewish philosopher and rabbi who lived at Zaragoza, Al-Andalus (now Spain) in the first half of the eleventh century. He is often referred to as Rabbeinu Bachya. (en)
  • Ibn Paquda (Taifa de Zaragoza, segunda mitad del siglo XI) fue un escritor, poeta y filósofo judío místico y ascético, influido por los sufíes musulmanes, pero con personalidad propia. Escribió en árabe Los deberes de los corazones, guía espiritual de contemplación mística traducida al hebreo y a las principales lenguas habladas por los judíos, entre los que obtuvo un éxito resonante. Es también poeta litúrgico hebraico. (es)
  • On possède sur lui beaucoup moins d'éléments biographiques que de souvenirs de son œuvre. On sait qu'il fut dayan (juge d'un tribunal rabbinique) en Espagne. Ses écrits nous dévoilent un érudit aussi versé dans la littérature rabbinique traditionnelle que dans les sciences et la philosophie arabe, grecque et romaine dont il cite de nombreux moralistes dans ses œuvres. Son grand-œuvre, le premier système Juif d'éthique, parut en 1040 en langue arabe sous le titre de Al Hidayah ila Faraid al-Qulub, Guide des Devoirs du Cœur, traduit en Hébreu par Juda ibn Tibbon, vers 1161-1180, sous le titre de Hovot ha-Levavot, Les Devoirs du Cœur. André Chouraqui a traduit ce texte en français. Dans son introduction aux Devoirs du Cœur, Bahya ibn Pakuda explique vouloir combler un besoin dans la littérature, celui-ci n'ayant pas été traité jusque là, ni par les rabbanim du Talmud, ni par leurs successeurs : la compilation des enseignements éthiques Juifs en un système cohérent. Selon lui, beaucoup de Juifs n'accordaient d'attention qu'aux aspects "extérieurs" de l'observance des lois juives, ce qu'il appelle "les devoirs à accomplir par les parties du corps" (Hovot ha-evarim), sans trop de considération pour leur sens profond, les idées et sentiments qu'il faut véhiculer afin de se conformer réellement à ces prescriptions : ce sont là les fameux "Devoirs du Cœur" ("Hovot ha-lev"). Levavot, pluriel de levav, lui-même accentuation de lev peut être traduit par toutes les parties des cœurs. Cette réflexion inspirera à Nahmanide son commentaire sur le premier verset de la Genèse: Rabbi Itzhak a dit : "il n'aurait pas fallu commencer la Torah (livre de prescriptions) autrement que par ceci est pour vous le premier mois etc.", (qui est la première prescription reçue par Israël en tant que peuple). Quant au récit de la création, une allusion aurait suffi à ceux qui (ne) se préoccupent (que) des prescriptions : "Car en six jours créa Dieu les cieux, la terre, et tout ce qui s'y trouve". Dès lors, pourquoi débuter par là ? Pour nous apprendre que la rétribution, récompense ou punition, repose sur l'éthique et la morale, et que ces prescriptions possèdent un sens. C'est aussi sur la base de ceci que se développe la notion mystique de kavana, intention à mettre (dans sa prière, ses bénédictions, ses gestes…). Bahya ibn Paquda avait également le sentiment que beaucoup de gens manquaient simplement à tous les devoirs qui leur étaient prescrits, pratiques "extérieures" comme obligations morales "intérieures" : ils ne vivaient que pour des motifs égoïstes et des buts matériels. Il lui fallait donc tenter de présenter la foi Juive comme étant essentiellement une grande vérité spirituelle, fondée sur la raison, la révélation (particulièrement en ce qui concerne la Torah) et la Tradition. Il mit l'accent sur la volonté et la joie que devait mettre le cœur d'une personne aimant véritablement Dieu à accomplir les devoirs de la vie. (fr)
  • Bachja ben Josef ibn Pakuda (auch: Bahya ibn Paquda) war ein wichtiger Vertreter der Jüdischen Philosophie. Er lebte in der zweiten Hälfte des 11. Jahrhunderts und verfasste das erste jüdische System der Ethik „Pflichten der Herzen“. (de)
  • Bahya ben José ibn Paquda (também: Pakuda, Bakuda; em hebraico: בחיי אבן פקודה, em árabe: بهية بن باكودا) foi um filósofo e rabino judeu que viveu em Saragoça, Espanha andaluza, na primeira metade do século XI. É muitas vezes referido como Rabbeinu Bachya (nosso mestre Bahya). (pt)
  • Бахья ибн Пакуда (ивр. ‏בחיי אבן פקודה‎‏‎‎)(ок. 1050, Сарагоса?, Испания — ок. 1120, ?) — средневековый еврейский раввин, философ и поэт, автор книги Ховот Алевавот. (ru)
dbo:birthDate
  • 1100-1-1
dbo:birthPlace
dbo:deathPlace
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 144420 (xsd:integer)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 729919292 (xsd:integer)
dct:description
  • Spanish rabbi (en)
dct:subject
http://purl.org/linguistics/gold/hypernym
rdf:type
rdfs:comment
  • Bahya ben Joseph ibn Paquda (also: Pakuda, Bakuda, Hebrew: בחיי אבן פקודה, Arabic: بهية بن باكودا‎‎) was a Jewish philosopher and rabbi who lived at Zaragoza, Al-Andalus (now Spain) in the first half of the eleventh century. He is often referred to as Rabbeinu Bachya. (en)
  • Ibn Paquda (Taifa de Zaragoza, segunda mitad del siglo XI) fue un escritor, poeta y filósofo judío místico y ascético, influido por los sufíes musulmanes, pero con personalidad propia. Escribió en árabe Los deberes de los corazones, guía espiritual de contemplación mística traducida al hebreo y a las principales lenguas habladas por los judíos, entre los que obtuvo un éxito resonante. Es también poeta litúrgico hebraico. (es)
  • Bachja ben Josef ibn Pakuda (auch: Bahya ibn Paquda) war ein wichtiger Vertreter der Jüdischen Philosophie. Er lebte in der zweiten Hälfte des 11. Jahrhunderts und verfasste das erste jüdische System der Ethik „Pflichten der Herzen“. (de)
  • Bahya ben José ibn Paquda (também: Pakuda, Bakuda; em hebraico: בחיי אבן פקודה, em árabe: بهية بن باكودا) foi um filósofo e rabino judeu que viveu em Saragoça, Espanha andaluza, na primeira metade do século XI. É muitas vezes referido como Rabbeinu Bachya (nosso mestre Bahya). (pt)
  • Бахья ибн Пакуда (ивр. ‏בחיי אבן פקודה‎‏‎‎)(ок. 1050, Сарагоса?, Испания — ок. 1120, ?) — средневековый еврейский раввин, философ и поэт, автор книги Ховот Алевавот. (ru)
  • On possède sur lui beaucoup moins d'éléments biographiques que de souvenirs de son œuvre. On sait qu'il fut dayan (juge d'un tribunal rabbinique) en Espagne. Ses écrits nous dévoilent un érudit aussi versé dans la littérature rabbinique traditionnelle que dans les sciences et la philosophie arabe, grecque et romaine dont il cite de nombreux moralistes dans ses œuvres. Cette réflexion inspirera à Nahmanide son commentaire sur le premier verset de la Genèse: (fr)
rdfs:label
  • Bahya ibn Paquda (en)
  • Bachja ibn Pakuda (de)
  • Ibn Paquda (es)
  • Bahya ibn Paquda (fr)
  • Bahya ibn Paquda (it)
  • Bahya ibn Paquda (pt)
  • Бахья ибн Пакуда (ru)
owl:differentFrom
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:gender
  • male (en)
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Bahya ibn Paquda (en)
is dbo:wikiPageRedirects of
is owl:differentFrom of
is foaf:primaryTopic of